(+ d'articles)
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Hôtels de ville, halles, hôpitaux, monument aux morts ... des beaux espaces ouverts à la collectivité, logiquement situés au cœur ou tout près de la cité...

 

HalleROUILLE1380 2

 

Les Halles


Les halles de Lusignan et Rouillé, points de rencontre sociétaux, lieux de commerce et d'échange, ont marqué et marquent encore le Pays Mélusin.

Elles sont aujourd'hui bien représentatives des marchés couverts de facture traditionnelle construits au 19ème siècle, à une époque où les constructions métalliques type « Baltard » étaient devenues la norme.

Celles de Rouillé sont toujours actives les jours de marchés, comme à ses origines.

Les halles de Lusignan restent toujours un lieu de grand intérêt patrimonial (inscrites au titre des Monuments Historiques en 1990) et abritent régulièrement des manifestations culturelles.

 

 

 

 

 Les lavoirs

Jadis, les lavandières ou les ménagères allaient dans les nombreux lavoirs présents dans le Pays Mélusin pour laver ou rincer le linge à l'eau claire. Créés pour lutter contre le manque d'hygiène dans le milieu du 19ème siècle, les espaces de lavage étaient des lieux de travail mais aussi de bavardage et de convivialité. Autour du bassin, les lavandières venaient tremper, battre et tordre le linge préalablement lessivé, tout en passant en revue les « potins » du village. Leur usage se perdit progressivement au fur et à mesure de la généralisation de l'adduction d'eau dans les foyers.

LavoirCoulombiers 2978 2

 

 

LHOPITAL Lus1689 2

L'hôpital

Plusieurs établissements, œuvres de charité, de bienfaisance et des soins vont apparaitre au cours de l'histoire dans le territoire Mélusin.

Sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, les besoins d'hospitalité étant nombreux, on y fonde des aumôneries dès le 13ème siècle sur les anciennes paroisses de Coulombiers, de la Font-de-Cé, de Pranzay à Lusignan, et plus tard sur celle de Saint-Sauvant. À la fin du 17ème siècle, les bénéfices de ces établissements sont transférés au profit du tout nouvel Hôtel-Dieu Saint-Louis de Lusignan. L'administration et le service aux pauvres furent confiés aux sœurs hospitalières de la congrégation de Sainte-Marthe.

En 1874, l'hôpital est dans un état de délabrement important. Suite à un éboulement produit au premier étage l'établissement est reconstruit.

En 2011, l'Hôpital Local de Lusignan est devenu le Centre Hospitalier de Lusignan, puis une antenne du CHU de Poitiers en 2013.

 

 

 

 

LusignanGare 2539

 

Les gares

Mises en service en 1856, les gares de Coulombiers, Lusignan et Rouillé sont inaugurées à la suite de la construction, par la compagnie des chemins de fer Paris-Orléans, de la ligne Poitiers-Niort-La Rochelle.

Elles furent construites selon un modèle reproduit à des milliers d'exemplaires, dans un but d'économie et de rapidité d'exécution. Les dimensions étaient en rapport avec l'importance démographique du secteur desservi.

Au rez-de-chaussée, le bâtiment de voyageurs était réservé au service : bagagerie, salle d'attente et bureau de Chef de gare. À l'étage, se trouvait l'appartement du Chef de gare.

La gare de Lusignan est empreinte d'histoire locale : des sculptures en haut reliefs de Mélusine, Raymondin et Geoffroy ornent les dessus des ouvertures.

 

 

 

MairieEcoleJAZIMG 1266 2

 

 

Mairies - Écoles

En 1833, François Guizot, ministre de l'instruction publique, fait voter une loi qui oblige chaque commune de plus de 500 habitants de se munir d'une école publique de garçons et d'entretenir l'instituteur. En 1850, la loi Falloux fixe l'objectif d'une école primaire pour filles dans chaque commune de plus de 800 habitants. De ce fait, on construit dans bon nombre de nos communes des groupes scolaires qui vont aussi intégrer la mairie.

L'édifice se présente comme un ensemble symétrique composé d'un corps central (la mairie) flanqué de deux pavillons (l'école de garçons avec le logement de l'instituteur sur une aile puis l'école de filles avec le logement de l'institutrice sur l'autre aile).

 

 

MHLusignanIMG 4472 2

 

  

 

Monuments aux morts

Face aux conséquences dévastatrices de la Grande guerre, les familles et les communes ont ressenti très vite le besoin d'aménager des lieux de recueillement, d'hommage et de mémoire aux victimes de la guerre. Cet hommage passe par la construction des monuments aux morts.

Dans le Pays Mélusin, divers types de monuments ont été érigés : statue d'un poilu (Rouillé et Sanxay), obélisque (Celle-l'Evescault, Coulombiers, Cloué, Jazeneuil, Curzay-sur-Vonne), statue de femme éplorée (Lusignan) ou monument mixte (Saint-Sauvant).

civosbas

 

 

7 rue Enjambes
86600 Lusignan
Tél: 05 49 89 07 52

 

 


trait

Contact

 

 


trait

Celle-l'Evescault, Cloué, Coulombiers, Curzay-sur-vonne, Jazeneuil, Lusignan, Rouillé, Saint-Sauvant, Sanxay